Présentation du concept de CDN

L’accélération d’un site web et la livraison de contenu doivent être la priorité de tout éditeur de site web. En effet, la vitesse est un élément crucial sur internet en 2020. Elle impacte l’expérience utilisateur sur le site et le référencement naturel Google. Par conséquent, pour optimiser l’expérience utilisateur, vous avez certainement besoin d’un CDN. Il existe des solutions CDN diverses pour tous les budgets, mais il peut être pénible de s’y retrouver. Dans le but de vous faciliter la tâche, nous vous proposons un guide qui vous permettra de bien choisir votre CDN.

Un CDN, c’est quoi ?

Zoom sur le CDN

Le Content Delivery Network (CDN) est un ensemble d’ordinateurs reliés entre eux par internet. Constitués en réseau, ces ordinateurs ont pour principal but de connecter et d’émettre à une vitesse rapide le contenu de sites internet à des utilisateurs. Il existe deux types de CDN : le streaming et le catching. Le streaming permet la diffusion et l’accès à des flux audiovisuels. Le catching favorise le téléchargement de contenus à travers des sites internet dynamiques. Le CDN fonctionne en se servant de deux types de serveurs : les serveurs d’origines et les serveurs périphériques. Les premiers servent à répartir les contenus statiques d’un site internet dans le réseau alors que les deuxièmes permettent de répliquer les contenus des serveurs d’origine.

Comment choisir son CDN ?

Le choix de votre CDN doit tenir compte des fonctionnalités, de la performance qu’elle offre et du coût.

Les fonctionnalités

Vous devez préalablement définir les fonctionnalités dont vous avez besoin. En fonction de vos objectifs et de votre budget, vous devrez décider de ce qui est indispensable dans votre contexte et ce qui n’est pas adapté. Pour réfléchir à ce sujet, vous devez vous poser les questions suivantes : Avez-vous besoin d’un CNAME personnalisé ? Souhaitez-vous utiliser HTTP/2 ? Une compression optimale avec Gzip/Brotli ? Prenez le temps d’identifier vos besoins et d’évaluer les fonctionnalités de chacun des CDN que vous avez mis en concurrence. C’est surtout à ce niveau que les CDN se démarquent les uns des autres.

La performance

La performance d’un CDN se mesure à travers trois métriques : le nombre et la répartition des PoP, la latence et le débit maximal. Un PoP correspond à un serveur appartenant au réseau de diffusion. Plus leur nombre est important et bien réparti, plus le CDN remplira efficacement sa tâche de distribution des contenus. La latence quant à elle se mesure en millisecondes et indique le temps que met un paquet pour relier un point A à un point B à travers le réseau. Cette valeur sera généralement fonction de la distance entre le client et le serveur. Enfin, le débit maximal se mesure en ko/s. Il s’agit de la vitesse à laquelle un serveur est capable de distribuer des contenus.

Le prix

Ce n’est pas toujours facile d’estimer avec précision le coût mensuel d’un CDN. La plupart du temps, un coût mensuel par requête est fourni. Ce prix diffère selon la région, le continent et parfois même le pays. Par exemple pour Amazon CloudFront, on remarque que la tarification entre l’Amérique du Sud et les États unis va du simple au triple. Ce CDN sera sans doute plus intéressant pour de très gros volumes. Habituellement, des calculateurs de prix en ligne seront mis à votre disposition, mais il est important de bien maîtriser votre audience pour les utiliser. Il est recommandé de privilégier les CDN dont la tarification est claire et explicite.

Notre sélection des meilleurs CDN

Nous avons sélectionné les meilleurs fournisseurs de CDN disponibles actuellement qui peuvent accélérer la diffusion de votre contenu.

CloudFlare

Le CDN Cloudflare

CloudFlare est sans doute le service le plus populaire du marché dans ce domaine. Il protège et accélère votre site web. Dès lors que ce dernier fait partie de la communauté CloudFlare, votre trafic est acheminé à travers leur réseau mondial. CloudFlare maximise automatiquement la livraison de vos pages web dans l’objectif d’obtenir les temps de chargement les plus rapides et les meilleures performances possible. Les bots abusifs, les menaces externes et les crawlers sont bloqués afin de les empêcher de dilapider les ressources de votre serveur et votre bande passante. Il est plutôt facile à configurer et ne nécessite qu’une modification de vos paramètres DNS.

Stackpath CDN

Le Stackpath CDN ou MaxCDN est un réseau mondial avec des serveurs équipés en SSD optimisés pour la vitesse et qui permet de créer des règles personnalisées. Les serveurs de MaxCDN sont situés dans le monde entier, couvrant ainsi plus de 90 pays. Ils possèdent une forte capacité de traitement de n’importe quelle charge. Vous pouvez verrouiller votre contenu avec des options de sécurité et utiliser l’API « Rest » pour intégrer des zones, des utilisateurs et d’autres ressources dans vos applications. Vous trouverez des plug-ins pour tous les principaux systèmes et plateformes tels que Drupal, WordPress, Magento et bien d’autres.

KeyCDN

Le logo de KeyCDN

C’est un CDN plus petit de 34 data centers qui se focalise sur la vitesse et les bonnes performances web. Selon cet avis sur KeyCDN, plusieurs fonctionnalités intéressantes sont proposées comme :

  • un stack personnalisé TCP,
  • un routage par géolocalisation et
  • le réseau Anycast.

Vous pouvez aussi définir l’utilisation que vous souhaitez en faire et créer aussi bien des zones pull que des zones push. Leurs tarifs impliquent les requêtes HTTP et HTTPS illimitées ainsi qu’un système de paiement selon votre utilisation. Le paiement prend en compte votre localisation : l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Australie.

Google cloud CDN

Google Cloud CDN utilise des points de présence edge distribués de Google à travers le monde. Il met en cache le contenu load balanced HTTP et HTTPS et assure une latence basse grâce au réseau Anycast. Il purge le cache immédiatement et peut s’intégrer au Google Stackdriver pour obtenir le détail des requêtes de connexion. En outre, la chose la plus importante à savoir sur le Google Cloud CDN, c’est qu’il ne marche que si votre site est hébergé sur la plateforme Google Cloud. Si vous n’êtes pas sur le GCP, vous ne pouvez pas avoir accès à leur CDN, car il ne supporte pas une source externe. Les tarifs de Google Cloud CDN varient en fonction de l’utilisation que vous voulez en faire.

CDN 77

CDN77 est la plus récente des solutions de CDN proposées. Lancé en 2012, il possède maintenant 32 data centers. En dépit de sa récente création, ce CDN a été l’un des premiers à proposer un support HTTP/2 et la compression Brotli. Il propose également une large gamme de fonctionnalités :

  • la vidéo à la demande,
  • le stream en direct,
  • la distribution d’applications,
  • un CDN privé et un service spécial pour la distribution de jeu en continu.

Pour ce CDN également, vous avez la possibilité de payer selon votre utilisation et en fonction de votre pays.

Amazon Cloudfront

Amazon cloudfront

Ce CDN s’intègre avec d’autres services web Amazon pour faciliter la distribution du contenu aux utilisateurs finaux avec une faible latence et des vitesses de transfert de données supérieures. Vous avez la possibilité d’utiliser votre propre certificat SSL et votre propre nom de domaine pour diffuser du contenu via HTTPS. Il en est de même pour suivre la progression des transferts de demandes et des données. Avec la restriction géographique, vous pouvez limiter la distribution de contenu dans n’importe quel pays. CloudFront propose des réponses d’erreur personnalisées, le streaming multimédia en direct, la prise en charge du contenu dynamique. Sa console de gestion vous permet de gérer votre CloudFront sans écrire de code.

comment créer une société offshore?