En raison de leurs abus à l’aéroport d’Orly, Booba et Kaaris ont été libérés le 23 août à l’issu de trois semaines de prison. Leur prochaine réunion de justice est prévue le 6 septembre au tribunal de grande instance de Créteil. Leur jugement risque cependant d’être lourd puisqu’ils sont poursuivis pour violences aggravées, et pourront avoir jusqu’à sept ans de prison. Pendant ce temps, sur les réseaux sociaux, dont plus précisément Instagram, Kaaris a partagé une photo de sa fille de deux ans, Okou Brooklyn Amra. « Papa est bon, je te défendrai toujours » était entre autres la signature de cette photo. Pour sa part, Booba a choisi des publications très différentes, et a même dégainé la carte de la provocation, une décision qui laisse ses fans divisés.

Site des altercations du rappeur et de Kaaris

Au début du mois d’Août, les stars du rap français Booba et Kaaris étaient au centre d’une bagarre dans un aéroport parisien qui a causé des retards de vol de 30 minutes. Les membres de l’entourage respectif des rappeurs ont également été pris dans la bagarre, ce qui a contraint les responsables de l’aéroport d’Orly à fermer temporairement un hall de départ. Des images et vidéos de l’incident pris par les passagers ont montré les hommes, qui sont deux des plus grandes stars du rap français, en train de se frapper, et de se cogner dans une boutique hors taxes, et dans la salle d’attente. La police a déclaré que 11 personnes avaient été arrêtées en relation avec l’incident. Un représentant de l’opérateur d’Orly Paris Aéroport a déclaré: « Un petit nombre de vols ont été retardés de 15 à 30 minutes au moment du combat et le salon a été temporairement fermé ».

Booba, 41 ans, et Kaaris, 38 ans, devaient assister à des concerts à Barcelone, et se seraient rencontrés en attendant à l’aéroport. Anciens amis proches qui ont collaboré sur le morceau « Kalash » en 2012, Booba a contribué au lancement de la carrière de Kaaris. Cependant, ils sont tombés en 2013 après que Booba ait prétendu que Kaaris ne l’avait pas soutenu dans le cadre de sa rivalité avec son confrère Rohff.

Un COME BACK dans la provocation

Pour marquer cet événement, Booba a choisi de répondre aux inquiétudes et curiosité de ses fans d’une manière peu conventionnelle. Tout d’abord, il a choisi de partager une vidéo représentant un petit chat jouant avec un hamster. La vidéo a été signée « Je serais indescriptible » et totalise pas moins de 950000 likes. Fort de cette lancé, sa prochaine publication a été plus provocante. Sur cette photo, on peut le voir souriant, et absolument insoucieux lors de son arrestation à Orly. Il y semble d’ailleurs normal, et détendu.

Dans sa troisième publication, il montre les nombreuses lettres que ses fans lui ont envoyé. Une publication de remerciement que Booba a signé : « Tu m’as donné des sourires, des rires et des larmes dans mes yeux … Le pirate ne blesse jamais la mer, merci ». Non seulement dans les réseaux sociaux, mais par la poste, donc, ses fans sont toujours derrière lui pour le soutenir. Pour relancer dans l’humour après cette publication, le rappeur a partagé une vidéo de perroquets chantant « Free Booba ».

comment créer une société offshore?