Apple a choisi de supprimer de son catalogue l’application Calculator%. Cette imitation d’une calculatrice était utilisée par les plus jeunes pour éviter que leurs parents découvrent des photos compromettantes.

Une appli peut en cacher une autre. Dans le cadre d’une enquête policière britannique, Apple a supprimé l’application «Calculator%» de sa boutique en ligne App Store. La raison: son but n’était pas vraiment de faire des équations. Le clavier de la calculette servait à taper un code pour accéder à un dossier caché. Ainsi, le propriétaire du smartphone pouvait dissimuler certains contenus, à l’abri de toute intrusion. Plébiscitées par les jeunes pour cacher des photos intimes, ces applications ont généré de nombreuses inquiétudes chez les parents. D’autres services similaires ont également été supprimés de l’App Store.

De nombreuses critiques

Révélé par le site Business Insider, ce retrait met fin à près de trois ans de critiques outre-Atlantique. En septembre 2015, une avocate américaine avait alerté les parents de la supercherie dans une vidéo devenue virale. Des tutoriels ont fleuri sur le Web pour aider les parents à savoir si leurs enfants étaient concernés. Pourtant, le développeur Digital Mind Co, dont plusieurs applications du même acabit ont été retirées, affichait clairement l’objectif de son produit. Il n’a pas souhaité commenter la suppression de ses applications.

La police de Durham, une ville anglaise, est à l’origine de l’enquête qui a poussé Apple à retirer l’application. Les raisons de cette procédure sont pour le moment tenues secrètes. Un porte-parole des autorités rappelle toutefois: «L’application Calculator% est un album photo secret que les enfants utilisent pour cacher des photos ou des vidéos à leurs parents. […] Nous demandons aux parents d’être vigilants et de décourager leurs enfants d’utiliser ce type d’application».

Supprimée également du Play Store, la boutique de Google, l’application a de nombreux équivalents toujours existants comme Calculatrice Vault et Calc Vault-Photo. Les utilisateurs d’iOS devront désormais se contenter de coffres-forts avec des codes de sécurité, un peu moins discrets.

comment créer une société offshore?